Crise financière mondiale : évolution imprévisible

Le FMI (Fonds Monétaire International) par la voie de Dominique Strauss-Kahn imagine que les prochains trimestres seront encore très mouvementés pour l’économie mondiale. L’organisme mondial de stabilisation de la monnaie ne sait pas si la crise financière est derrière ou devant nous pour la simple bonne raison que la gestion des banques restent encore opaque et que certaines pourraient masquer des pertes. Il s’agit notamment des banques européennes. Le directeur du FMI s’est entretenu vendredi avec le premier ministre français pour lui annoncer que les prévisions du FMI sont en dessous de celles du gouvernement français (1.4% de croissance contre 1.7% avancé par le gouvernement).

Du côté des taux de crédit immobilier, selon le baromètre des taux d’Infosimmo.com, ils restent stables et le site observe cette morosité persistante sur les marchés financiers. Les évolutions des taux restent tributaires de la crise financière initiée aux États-unis. Néanmoins, les spécialistes observent que la France demeure peu touchée par rapport à ses homologues européens. Tandis que le courtier Empruntis craigne que les taux des crédits immobiliers augmentent après ce Statu Quo, Meilleurtaux son concurrent direct précise qu »on devrait continuer d’observer des taux d’intérêt de crédits immobiliers bas jusqu’en fin d’année 2008. »

Articles relatifs à "Crise financière mondiale : évolution imprévisible"